Atelier Formation Pascal Pineau

Faire de la formation en gestion de patrimoine sous son nom, c’est pour moi proposer une approche originale, en matière d’analyse comme de pédagogie, sans se départir bien sûr de la rigueur nécessaire.

L’objectif est de renforcer l’expertise des professionnels (CGP, banquiers, assureurs, notaires, experts comptables, avocats, etc.) dans le cadre de modules bâtis sur mesure au regard des public et thème concernés, afin que les participants puissent tirer le meilleur parti des évolutions récentes.

Les séances sont bâties autour de trois piliers : ma capacité à intégrer étudier l’actualité patrimoniale, une dynamique constructive basée sur l’échange et une approche pratique, visant à la fois au développement des services proposés aux clients et à la sécurisation du conseil.

Envie de transmettre, humilité et capacité d’écoute : je me réjouis par avance de partager de beaux moments de formation avec vous

Pascal Pineau


Omnes Docet Ubique (Il enseigne à tous et partout)

Devise du Conservatoire national des arts et métiers

Focus

Blog personnel

17 septembre 2019

Le credo du formateur est de proposer un contenu susceptible de faire monter en compétence celles et ceux à qui il est transmis. Aussi j’ai fait le choix d’offrir l’accès à la totalité de mes publications (plusieurs dizaines d’articles) sur mon blog personnel.

Les paroles s’envolent, les écrits restent.

Traduction de l’axiome latin : Verba volant, scripta manent.

Ce proverbe, pétri de prudence, doit-il dissuader de prendre sa plume ? Je considère au contraire les articles que j’ai rédigés au fil des ans comme la preuve d’un engagement jamais démenti, au service des professionnels de la gestion de patrimoine.


Page d’accueil pour accéder au contenu complet : BLOG.


Sur le blog , un parcours témoignant d’une expérience riche, et de la gestion de patrimoine, et de la formation : CV.

Publications

Cantonnement : précisé… et étendu ?

22 novembre 2020

Le cantonnement est un outil particulièrement utile pour le conjoint survivant et, plus largement, pour les personnes gratifiées à cause de mort. Créé par la réforme des successions et libéralités du 23 juin 2006, il permet de ne retenir que partie de ce qui est offert, proposant ainsi une souplesse appréciable qui mérite, à coup […]

Lire la suite